Actualités et publications

dropdown image Interview mit Roland Altwegg zum Sanierungsstau in der Schweiz

80 Prozent der Schweizer Gebäude sind älter als 40 Jahre und in der Regel ungenügend unterhalten. Obschon viele Besitzer energieeffizient sanieren wollen, scheuen sie den zeitlichen Aufwand. Wie der Kundenberater dank der Digitalisierung zum Wegbereiter für nachhaltiges Sanieren werden könnte, erklärt Roland Altwegg, Leiter Produkte & Kooperationen von Raiffeisen Schweiz im Interview.

Gesamtes Interview hier

dropdown image eVALO: les modèles 3D simplifient l’assainissement virtuel

Avant de s’attaquer à l’assainissement d’un bâtiment, on prendra la peine de parcourir le site web www.eVALO.ch. Les propriétaires immobiliers pourront en effet y assainir leur bâtiment en quelques clics et choisir les mesures qu’ils souhaitent mettre en œuvre pour économiser au maximum sur l’énergie et les coûts. Grâce aux modèles 3D, eVALO sera bientôt encore plus facile à utiliser.


L'outil en ligne eVALO, gratuit et simple à utiliser, aide les propriétaires de biens immobiliers, architectes, conseillers en énergie et spécialistes du bâtiment lors de rénovations énergétiques. eVALO permet en quelques clics de simuler l'assainissement d'un objet. Le système calcule d'abord combien d'énergie le bâtiment consomme et montre quelles mesures de rénovation recèlent le plus gros potentiel d'économie, et ce, de l'isolation au chauffage, en passant par l'installation solaire. L'outil fournit par ailleurs des informations sur les meilleures possibilités de financement du projet. Le propriétaire reçoit un résumé des mesures simulées sous la forme d'un rapport eVALO, rapport qui lui sera utile pour ses entretiens avec les architectes, les professionnels de la construction ou de la banque qui assure le financement.


Un bâtiment 3D en appuyant sur un bouton

eVALO est doté de modèles 3D: l’utilisateur entre dans le système l'adresse du bâtiment à assainir et ce dernier s'affichera directement sur la carte Google, sous la forme d'un modèle 3D. L'utilisateur n'a plus besoin d'introduire manuellement les données concernant le plan de base, les surfaces et les inclinaisons des toits, les façades et les étages. Grâce aux modèles 3D en effet, toutes ces données seront disponibles en quelques secondes pour la simulation. Cette application repose sur une remarquable infrastructure IT: une banque de données avec plus de deux millions de modèles de bâtiments a en effet été créée spécialement pour cette fonction.


Simple et rapide

Moins on dispose désormais de données à entrer manuellement et plus on est incité à utiliser cet outil en ligne pour l'assainissement virtuel. Une simplification qui a été rendue possible grâce au développement constant d'eVALO. A noter également qu'il est prévu de relier le système à d'autres fichiers GIS librement accessibles.


Qu'est-ce que eVALO?

Le site web www.eVALO.ch a été créé en 2010 avec pour but de promouvoir les économies d'énergie, l'efficience énergétique et l'utilisation d'énergies renouvelables dans les bâtiments. En 2014, les partenaires de l'époque créèrent la société eVALO, dont les membres sont aujourd'hui a2-c, Flumroc, Hoval, Raiffeisen Suisse, VELUX Suisse et l’Association Suisse de l’industrie gazière (ASIG). Jusqu’en juin 2018, quelque 10 900 projets ont d’ores et déjà été planifiés avec eVALO.


eValo neue version

Après la saisie de l'adresse, le bâtiment est représenté tout de suite sous forme de modèle 3D.


Contact médias:

L'image et le logo peuvent être demandés en qualité impression à Martin Gross, info@a2-c.ch.

dropdown image Le gaz devient renouvelable

L’industrie gazière veut porter à 30 % la part des gaz renouvelables au segment gaz du marché thermique d’ici à 2030. Cette stratégie permet d’alléger encore le bilan CO2 du gaz dans ses différentes utilisations.

Le biogaz est une énergie renouvelable et pratiquement neutre en CO2. Il est issu de la fermentation de matières organiques, telles que les déchets verts ou les boues d’épuration. Comme le gaz naturel, il est composé essentiellement de méthane. Il est toujours plus prisé en Suisse et les ventes sont logiquement à la hausse.
Un grand nombre de distributeurs de gaz ont déjà franchi le pas, et proposent une part fixe de biogaz dans leur gaz naturel standard (5 ou 10 % généralement). Nombre de clients reçoivent donc déjà aujourd’hui des produits standard dans lesquels le biogaz joue un rôle important. Un certain nombre d’entreprises gazières proposent à leurs clients à titre optionnel une part plus importante de biogaz, qui peut aller jusqu’à 100 %.

Le gaz devient renouvelable

Hautes exigences de qualité

Les distributeurs de gaz suisses font partie des pionniers de l’injection et de la commercialisation de biogaz. La branche déploie de gros efforts pour en développer la production. On compte aujourd’hui déjà plus de 30 installations qui produisent et injectent directement du biogaz dans le réseau. La branche a réussi à quintupler la production indigène de biogaz depuis 2010. Cependant, comme l’offre indigène est limitée, de plus en plus de biogaz est importé des pays voisins.
Par la définition de principes directeurs en matière de biogaz, l’industrie gazière garantit que seul du biogaz de haute qualité soit proposé sur le marché et permet d’éviter que ses qualités écologiques ne soient commercialisées deux fois. Les distributeurs suisses de gaz vendent donc uniquement du biogaz qui satisfait à de hautes exigences de qualité. En clair, seul le biogaz issu de déchets et de sous-produits, irréprochable sur les plans écologique et éthique, et non celui issu de cultures vivrières ou dédiées. L’industrie gazière suisse s’est donné pour objectif d’augmenter constamment la part de gaz renouvelables dans le gaz naturel. Cette option permet d’améliorer encore plus le bilan CO2 des chauffages à gaz. Et – on l’oublie souvent – en injectant le biogaz dans le réseau, on obtient un rendement global plus élevé que lorsqu’on l’utilise pour produire de l’électricité. Le but du secteur gazier est de porter à 30 % la part des gaz renouvelables au segment gaz du marché de la chaleur d’ici à 2030.


Produire du gaz avec du courant renouvelable

Le power-to-gas est une technologie prometteuse pour produire davantage de gaz renouvelables à l’avenir. Le procédé permet de transformer en hydrogène ou en méthane (gaz naturel synthétique) le courant excédentaire produit par les installations solaires, éoliennes ou hydroélectriques. Plusieurs instituts supérieurs en Suisse et en Europe travaillent actuellement à l’affinement du procédé. En Basse-Saxe, le groupe automobile Audi exploite une installation qu’il utilise commercialement pour ses voitures à gaz. Ainsi, lorsque davantage d’électricité est produite que consommée, surtout en été, l’excédent peut être stocké durablement sous forme de méthane. Il est dès lors possible de transférer de grandes quantités d’énergie tirée de ressources renouvelables entre le réseau de gaz et le réseau électrique, avec à la clé une grande flexibilité dans l’espace comme dans le temps.


Plus d'informations sur www.gazenergie.ch

Le gaz devient renouvelable

dropdown image Communiqué de presse: Rénovation virtuelle – économiser des coûts réels

Vous planifiez la rénovation de votre maison? Sur le site Web www.evalo.ch, vous pouvez analyser votre bâtiment en quelques clics seulement et ainsi découvrir les mesures de rénovation qui sont particulièrement intéressantes pour réaliser des économies. Ces informations vous permettront également d´améliorer votre confort d´habitation de manière conséquente.

Communiqué de presse complet ici