La Suisse et le retard de rénovation

En Suisse, plus de la moitié des immeubles résidentiels a plus de 40 ans et aurait besoin d’une rénovation énergétique. Mais le taux de rénovation annuel reste très bas depuis plusieurs années (1% seulement).

Text – Thomas Bürgisser

30.11.2020

La grande majorité des logements anciens est équipée de systèmes de chauffage obsolètes, inefficaces sur le plan énergétique – le plus souvent au fioul ou au gaz. C’est pourquoi les acheteurs potentiels de logements anciens devraient s’informer précisément sur l’état de la maison ou de l’appartement avant de signer le contrat de vente. Il peut en effet y avoir un besoin de rénovation considérable qui demandera tôt ou tard des investissements supplémentaires.


Quand il faut financer une rénovation…


La rénovation complète d’une maison individuelle ancienne peut coûter très cher. Le remplacement d’un chauffage au gaz par une pompe à chaleur, en incluant les installations supplémentaires, peut rapidement engloutir 50’000 francs, à quoi il faudra peut-être ajouter de nouvelles fenêtres et d’autres travaux annexes comme la rénovation des sols et des plafonds, l’isolation et le crépissage des murs pour 50’000 francs supplémentaires. On arrive ainsi vite à des montants à six chiffres. La question du financement se pose alors.


Pour les crédits de rénovation, les mêmes directives que pour l’achat d’un bien immobilier s’appliquent. Le montant de l’hypothèque doit atteindre 80% maximum de la valeur estimée du bien immobilier après rénovation. Le reste des frais de rénovation doit être financé par des fonds propres. Il convient de noter que la Banque ne peut prendre en compte dans l’avance que les frais qui accroissent la valeur du bien. Le client doit s’acquitter des frais servant à maintenir la valeur avec ses fonds propres.


Etapes pour la mise en œuvre d’une rénovation:
1. Etablir un état des lieux global de l’objet (enveloppe du bâtiment, fenêtres / portes, chauffage, production d’énergie)
2. Elaborer et planifier des scénarios de rénovation avec le besoin d’investissement correspondant
3. Etablir un concept de rénovation et de financement (épargne, financement au moyen d’une hypothèque)
4. Examiner les possibles subventions de la Confédération, du canton et de la commune et faire une demande de subvention (obligatoirement avant le début des travaux)
5. Mettre le projet en œuvre avec un accompagnement professionnel


La rénovation complète d’une maison individuelle ancienne peut coûter très cher.

© Foto: istockphoto.com